Maire : Bruno LEGRAND (Président de la CCSM)

Maire délégué Normée : Olivier FÉLIX

Adjoints : Jérémy PETIT (Vice Président de la CCSM) , Valérie MANCE, Rémy LEPAGE, Sophie PARENT

 

Mairie :

Place Georges Clémenceau – 51230 FERE CHAMPENOISE

Tél : 03 26 42 40 35

Fax: 03 26 42 40 35

fere-champ@wanadoo.fr
Site internet : fere-champenoise.fr

 

Permanences :

Lundi au Jeudi 8h30-12h et 13h30-17h

Vendredi 8h30-12h et 13h30-19h

 

Canton : Fère Champenoise

Habitants : 2 312 Fertons et Fertonnes

Superficie : 6 496 hectares

Densité : 35 hab./km²

 

Situation :

20 kms de Sézanne et Sommesous

40 kms de Châlons en Champagne et d'Épernay

 

Présentation :

Chef lieu de canton et siège de la Communauté de Communes, Fère Champenoise exprime son dynamisme économique par la présence d'entreprises telles que PARMENTINE, PRÉCICULTURE ou la SEM.

Cette concentration d'activités n'est pas sans lien avec la position stratégique de la bourgade. Située au carrefour des grands axes de communication, Fère Champenoise offre un accès privilégié à la RN4, à 130 kms de Paris.

Depuis 1962, Fère Champenoise est jumelée avec la ville allemande de Bruchhausen (Ettlingen). En 1972, la commune de Normée s'associe avec celle de Fère Champenoise.

 

Vivre à Fère Champenoise :

La diversité de ses commerces, son complexe sportif (piscine, gymnase...), ses nombreuses associations et la proximité des grandes agglomération en font un bourg accueillant.

La municipalité organise tous les ans la fête foraine de la Sainte Catherine et sa célèbre course de la Corrida. 

 

Étymologie :

Feriae Campaniensis (1131). Une fère ou ferté, désigne une forteresse médiévale. Rappelons que la ville fut fortifiée au XVIème siècle. Une autre hypothèse suppose que Fère dériverait du germanique « fara » (colonie, famille). Champenoise est bien entendu une désignation géographique, de manière à la distinguer de Fère-en-Tardenois ou de Fèrebrianges.

 

Histoire :

 

La présence francque est attestée dès le Vème siècle par la découverte de deux cimetières mérovingiens. Fère Champenoise fut furtivement fortifiée sous Charles Quint. Les églises de Saint-Timothée et de Saint-Aignan émergent alors.

 

Incendie de 1756 = 1200 sinistrés sur 1600 habitants (seulement 2 décès) – destruction église Saint Aignan – plan de ville actuel par sieur Frérot.)

 

Le 25 Mars 1814, Fère Champenoise assiste à la défaite de l'armée Napoléonienne face aux troupes de la Sixième Coalition. La Grande Armée, déjà affaiblie par la campagne de Russie, perdit ce jour là 4 500 hommes.

1835 voit arriver la route nationale, suivie en 1869 par le chemin de fer.

 

Son Hôtel de Ville fut construit entre 1894 et 1900.

 

Le 6 Juin 1940, les bombardements et les incendies détruisent 80 maisons du centre-ville. Après quatre années d'occupation, Fère Champenoise est libérée le 20 Août 1944.

 

Un ouvrage de 250 pages et paru en 2005 relate l'histoire de « Fère Champenoise, de la Préhistoire à la Belle Époque », réalisé grâce aux témoignages de nombreux Fertons et aux recherches de l'association la Mémoire Fertonne.

Plus d'infos, http://memoire-fertonne.chatloupe.org

 

NORMEE :

 

Associé à Fère-Champenoise depuis 1973, le village est l’entrée de la vallée de la Somme, la vallée des fleurs. Comme tant d’autres communes alentour, la municipalité a cherché à se distinguer et s’est lancée dans un concours d’embellissement sous l’égide du comité de fleurissement. Elle a obtenu sa « première fleur » des Villes et Villages fleuris en 2005, récompense chaque fois renouvelée depuis cette date.

Mais avant cela la commune-associée a connu des moments tragiques lors du conflit de septembre 1914, où la partie nord du village fût brulée. Pendant quelques années on installa un cimetière militaire provisoire, où reposaient de nombreux soldats vendéens, avant de le transférer dans la Nécropole Nationale de Fère-Champenoise.

 

(Extrait du livre de 2010 "Le canton de Fère-Champenoise, vues d'hier et d'aujourd'hui"de l'Association Mémoire Fertonne disponible à la Mairie de Fère Champenoise et à Carrefour Contact)

 

Héraldique :

Les armes de Fère Champenoise se blasonnent ainsi :

« Coupé crénelé de cinq merlons et quatre crénaux : au premier de gueules à la fleur de lys d'argent accostée de deux fers de lance du même, au second d'azur plain. »

Agenda

16sept.

Marché de Fère Champenoise

Intervention d'une naturopathe, démonstration extracteur de jus et dégustation